52. Prospetto, pianta e dettagli dell’ordine.
Matita, inchiostro e acquerello su carta, mm 415 x 255. Siglato edatato in basso a destra: AQ Rome 1822
In alto al centro: Portique faisant entrée à l’Eglise de St. Marc. palais de Venise. / au-dessus est une loge attenant au palais;
più in basso: ce portique de Giuliano da Majano, florentin, fut construit en 1468 sous Paulii. / la proportion en est trèsheureuse, la dégradation des piles au 1er étage quoi que / très sentie n’est pas choquante, au contraire la légèreté du portique supér.r / satisfait l’œil, l’ordre-pilastre est très fin et d’une sculpture délicate, l’entablement / très léger couronne très bien, en ce que sa ligne n’est nullement interrompue, … / même principe de couronnement qui est observé aussi dans l’autre portique de la cour. / les colonnes engagées aux r. d. c. et tout convenants … très bien des soutiens / nécessaires au pied d’une grande façade, et soutiennent aussi … de la voûte du portique au r.d.c. / la voûte en plein centre et d’une belle proportion, la porte du milieu de l’Eglise est / remarquable par sa proportion et sa sculpture, les bois même sont fort bien sculptés.
Al centro: sur 21 m. 76 c. à réduire en pieds. In basso a sinistra: sol de la place. – sol du portique.; più sotto: frise du haut; più sotto: sculptures en bois aux deux portes. In basso al centro: piazza di S. Marco

In questi quattro disegni Q. studia i particolari del complesso quattrocentesco di San Marco, annotando varie riflessioni sulle soluzioni architettoniche e costruttive del palazzo, del palazzetto del viridario e del portico della basilica. Quest’ultimo viene da lui, come pure da Letarouilly, assegnato a Giuliano da Maiano, mentre la recente storiografia lo attribuisce a Francesco del Borgo, seguace di Leon Battista Alberti. Più completo, anche se meno rifinito nei particolari, è lo studio grafico di Letarouilly che dedica al complesso ben 6 planches, tra le quali la 75, 76 e 77 condividono gli stessi soggetti dei nostri disegni. (A. C.)